Intemporelle

Intemporelle, platine par Pierre RiffaudLes principes fondamentaux des créations de Pierre Riffaud sont respectés :

La masse, comme principe absolu,

L’entrainement par courroie,

La mécanique à l’état pur,

La stabilité de la vitesse de rotation,

Le socle est réalisé dans un bloc de granit noir massif, usiné en commande numérique. Il repose sur 3 pieds équipés de suspensions en élastomère pour filtrer les vibrations parasites résiduelles pouvant provenir du local d’écoute, en application du principe de masse.

L’entrainement par courroie s’effectue par l’intermédiaire d’une poulie à profil convexe optimisé aux dimensions de la courroie, et d’un contre plateau en aluminium, usiné à la précision requise pour obtenir la vitesse exacte, sans glissement.

Le plateau dont le diamètre a été porté à 328 mm pour bénéficier d’une importante énergie cinétique. Il est usiné dans la masse d’un barreau d’aluminium en coulée stabilisée de qualité aéronautique.

LA PRÉCISION DANS L’USINAGE :

On connaît la dimension des élongations des sillons d’un disque vinyle microsillon : elles sont de l’ordre du µm. Un tourne-disque dont la fabrication de l’axe du plateau ou du pivot du bras n’aurait pas le µm comme tolérance maximum, n’aurait pas la capacité à reproduire fidèlement les élongations gravées au fond du sillon des disques. Grâce à cette précision dans l’usinage des pièces, la Platine Intemporelle est capable « d’aller chercher » au fond du sillon le moindre contour de chaque élongation, et de restituer la musique avec la dynamique et la spatialisation stéréophonique telle qu’elles existent à l’enregistrement. Ces contraintes figurent sur les plans d’usinage, mais ne sont pas toujours réalisables par les machines industrielles quand bien même seraient-elles à commande numérique. Il est donc nécessaire pour certaines pièces constituant le palier et l’axe entre autres d’effectuer une finition par polissage manuel, puis d’appairage, et enfin rodage avant d’être utilisables. Ces opérations sont réalisées à la main On parle alors de finition nanométrique.

On retrouve cette technologie d’usinage sur tous les modèles des créations Pierre Riffaud : Epure, Thalie, Evolution, Classique.


Spécifications techniques :

  • Alimentation 230 V 50 Hz
  • Platine tourne disque à masse suspendue.
  • Masse totale : 36 kg (sans bras)
  • Moteur synchrone a aimants permanents 24 pôles totalement indépendant de la base.
  • Entrainement par courroie sur contre plateau interne.
  • Plateau massif à grand moment d’inertie.
  • Vitesse fixe : 33,33 t/mn à ± 0,02%

Suspensions :

Les suspensions sont réalisées dans un élastomère à base de latex naturel. Dans le but de préserver le plus longtemps possible leurs caractéristiques d’amortissement, il est préconisé, pendant les longues périodes d’arrêt de la platine de les soulager de la charge en utilisant les tuteurs spécifiques placés sous la base (voir schéma)

Intemporelle, schema platine pierre riffaud
Intemporelle, schema 2 platine pierre riffaud

Caractéristiques du bras :  

riffaud-intemporelle-platine-turntable-bras-opusType unipivot sur bain de silicone,

Longueur totale 385 mm
Longueur effective 308,60 mm (12 pouces)
Distance pivot / centre du disque 295,60 mm
Angle d’offset 18,5°
Réglage VTA 0 à 10 mm
Masse mobile 1150 g
Angle offset (cellule) 17,3°
Overhang (porte à faux) 13 mm
Réglage force d’appui 0,5 / 5g

Câblage interne : chaque conducteur est de type fil de Litz constitué de 3 brins en argent pur à 99,999% de 8 centièmes de mm de diamètre (0,08 mm), émaillé au polyuréthane.

Courroie :

La durée de vie d’une courroie est de plusieurs années. Toutefois, on peut observer une défaillance d’adhérence après quelques mois d’utilisation. Ceci est le résultat d’un encrassement par les micropoussières attirées par les phénomènes électrostatiques. On y remédie très facilement par un simple lavage à la main au savon de Marseille (une à deux fois par an)

Mise en route :

Du fait de la masse du plateau, et du faible couple de démarrage du moteur, je préconise de lancer le plateau à la main (un tiers de tour). Le chargement du disque ainsi que son retrait peuvent s’effectuer avec le plateau en rotation.